Communiqué de presse du groupe socialiste : Covid 19 – La majorité dissout la Commission d’enquête, nous en appelons au Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand pour rétablir dans ses droits l’Assemblée nationale

Lors d’une réunion à huis-clos à l’ordre du jour flou, la majorité a dissous la mission d’information sur la gestion de la crise sanitaire.

Pour mémoire, le 24 mars 2020, le Président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand s’est engagé en Conférence des présidents à ce que cette mission assure le contrôle de l’état d’urgence sanitaire « aussi longtemps qu’il sera en vigueur ». 

Comme le gouvernement propose de prolonger l’état d’urgence sanitaire jusqu’au 1er juin 2021 et que l’épidémie est loin d’être terminée, rien ne justifie donc l’arrêt de cette mission.

Cette mission d’information, dotée des pouvoirs d’une commission d’enquête, a rendu deux premiers rapports : le 3 juin et le 8 décembre 2020. Ils ont pointé des dysfonctionnements dans la gestion de la crise et notamment l’absence de renouvellement du stock de masques depuis octobre 2018.

La deuxième vague a fait plus de morts que la première vague : plus de 74 000 Français ont perdu la vie depuis le mois de mars. Pendant que le gouvernement semble préparer un troisième confinement, que de nombreuses questions demeurent notamment sur la vaccination, l’Assemblée nationale doit pouvoir continuer à contrôler l’action du gouvernement.

Refuser la transparence et le débat contradictoire, c’est abimer la démocratie. En arrêtant la mission d’information, la majorité de La République en Marche abîme la démocratie. Nous en appelons au président de l’Assemblée nationale Richard Ferrand pour rétablir dans ses droits l’Assemblée nationale.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook