Commission des finances : présentation du plan de relance le 3 septembre 2020

Mme Christine Pires Beaune. Le 5 août dernier, le sénateur Magner et moi-même avons écrit à Bruno Le Maire pour l’alerter sur la situation de l’entreprise Aubert & Duval, filiale du groupe Eramet, installée en milieu rural, qui emploie 1 366 équivalents temps plein dans deux communes d’environ 3 000 habitants. En effet, Aubert & Duval réalise 70 % de son chiffre d’affaires avec le secteur aéronautique, lequel a été fortement affecté par la crise et a donc réduit ses commandes, notamment aux aciéries.

L’inquiétude des salariés, des familles, du secteur économique de ce territoire rural et des élus est donc forte. Le groupe Eramet évoque même une cession de l’entreprise après une énième restructuration. Dans ce contexte, Aubert & Duval a soumis cinq projets dans le cadre du volet modernisation du plan de soutien à la filière aéronautique présenté le 9 juin. Tel était l’objet de notre courrier, mais celui-ci est resté sans réponse. Le territoire est dans l’attente du sort réservé à ces projets. La situation de cette entreprise est une illustration, parmi tant d’autres dans le pays, de la réalité de l’impact économique et social de la crise sanitaire.

Monsieur Dussopt, vous vous rendrez à Clermont-Ferrand lundi ; j’espère que vous pourrez me communiquer alors la réponse de M. Le Maire.

M. le ministre délégué chargé des comptes publics. Madame Pires Beaune, sachez que nous suivons de près la situation de l’entreprise Aubert & Duval. Je vous transmettrai des éléments plus précis lorsque j’aurai fait un nouveau point avec Bruno Le Maire, à l’issue de cette réunion.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook