Communiqué de presse : Les députés socialistes et apparentés proposent la création d’un fonds d’indemnisation pour les victimes professionnelles du COVID-19

Les députés socialistes et apparentés appellent à la création d’un dispositif de reconnaissance et d’indemnisation des personnes ayant contracté le Covid-19 dans l’exercice de leur fonction.

Le Ministre de la Santé et des Solidarités a d’ores et déjà évoqué le fait que les soignants contaminés par le Covid-19 seraient systématiquement et automatiquement reconnus en maladie professionnelle. Cela est indispensable mais insuffisant.

Aucun malade à la suite de l’exercice d’une activité professionnelle ayant causé une exposition au Covid-19 par un contact régulier et continu avec le public ne doit être oublié. Pour ceux qui auront sacrifié leur vie, un dispositif d’indemnisation de leurs ayant-droits devra être prévu.

Nous proposons la création sans délai d’une Commission d’indemnisation ad hoc, laquelle aura pour mission d’établir, en lien étroit avec le ministère de la Santé et des Solidarités, les organisations syndicales et les acteurs de la société civile, les modalités précises pour l’ouverture de droits éventuels, la nature et l’ampleur de ceux-ci, etc.

Christian Hutin, député du Nord, et Régis Juanico, député de la Loire, déposeront dans les prochains jours au nom des députés socialistes et apparentés une proposition de loi visant à créer ce fonds d’indemnisation pour les victimes professionnelles du Covid-19.

Le Président de la République a lourdement insisté, à plusieurs reprises, sur le fait que « nous sommes en guerre ». Pour nos « premiers de tranchée », nous exigeons une reconnaissance spéciale et exceptionnelle de la Nation afin qu’ils soient indemnisés de tous leurs préjudices au titre de la solidarité nationale.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook