Communiqué : Les députés socialistes et apparentés écrivent au Premier Ministre afin de demander une prime exceptionnelle pour les agents des collectivités territoriales engagés dans la gestion de la crise sanitaire

Alors que tous les salariés du secteur privé mobilisés par la crise sanitaire sont éligibles au versement d’une prime exceptionnelle de 1000€, voire de 2000€ en cas d’accord d’intéressement dans leur entreprise, les agents des différentes fonctions publiques ne peuvent en l’état actuel bénéficier d’une telle prime.

Nous, députés du groupe Socialistes et apparentés, sollicitons le Premier ministre par la voix de Régis Juanico, député de la Loire, afin de demander la création d’un dispositif spécifique de versement d’une prime exceptionnelle pour les agents de la fonction publique territoriale.

Agents travaillant dans les EHPAD publics, les crèches ou les écoles demeurant ouvertes pour l’accueil des enfants de soignants, personnels des services à domicile, agents de la propreté publique, de portage de repas à domicile, auxiliaire de puériculture, Policiers municipaux… plus que nos remerciements répétés et mérités, ces personnels méritent une reconnaissance pour leur mobilisation dans cette période exceptionnelle de confinement.

Aujourd’hui, le cadre juridique et réglementaire n’est pas adapté : le Code Général des Collectivités Territoriales ne permet pas le versement de primes exceptionnelles au-delà d’un plafond limité et certains métiers ne sont pas concernés… Les collectivités locales et établissements publics ont besoin de dispositions juridiques claires et sécurisées.

C’est le sens de notre courrier au Premier Ministre ci-joint.

Au-delà de la fonction publique territoriale, nous demandons que ce dispositif soit étendu à tous les agents de la fonction publique hospitalière et d’Etat mobilisés dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook