Communiqué de presse : Taxer le carbone aérien pour financer les transports du quotidien Le Gouvernement dit « non » il y a trois semaines aux députés Socialistes et apparentés, et reprend maintenant l’idée à son compte

La Ministre des transports vient d’annoncer la création d’une écotaxe sur les billets d’avion pour les vols au départ de la France : ceci revient à taxer le carbone aérien. Cette idée a été proposée par les députés Socialistes & apparentés lors du débat à l’Assemblée nationale sur la loi mobilités via un amendement visant à supprimer l’avantage sur le kérosène pour les vols intérieurs. Par exemple, pour un trajet Paris-Toulouse, ceci aurait représenté une hausse de 9,90€ sur le prix du billet. Concrètement, nous estimons qu’il est juste de faire contribuer les déplacements de loisir ou d’affaires, afin de préserver les déplacements du quotidien. Il y a 3 semaines, la Ministre des transports a refusé cette idée indiquant que cette « proposition aurait un impact sur quelques liaisons, au prix d’un mécanisme d’une grande complexité ». Mais aujourd’hui, soit trois semaines après l’examen de la loi mobilités, le gouvernement reprend une idée qu’il considérait alors inadaptée, en proposant une écotaxe. Si nous ne pouvons qu’être d’accord avec l’esprit de cette proposition, nous dénonçons la méthode de gribouille du gouvernement, et son décalage permanent entre les paroles et les actes en matière d’écologie.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook