Mes voeux pour 2015

Mes chers concitoyens,

En ce début d’année je veux vous adresser chaleureusement mes meilleurs vœux de bonheur, de santé et d’épanouissement, pour vous et pour vos proches.

J’ai d’abord une pensée pour les victimes du froid de ces derniers jours. La France est la 5eme puissance mondiale et pourtant des hommes y meurent encore de froid, nous rappelant rudement notre devoir collectif de vigilance et de générosité.

Je sais que pour beaucoup de familles l’année 2014 aura été douloureuse, en raison d’une maladie ou de la disparition d’un proche, d’une perte d’emploi ou de l’inquiétude pour l’avenir d’un enfant face au chômage. Je veux vous dire qu’il ne faut pas se décourager et qu’il faut se battre et avancer ensemble, au moment où certains cherchent à exploiter nos doutes dans le but de démolir notre modèle social ou d’enfermer la France dans un isolement dramatique pour tous.

Quelles que soient les difficultés, la France reste un des pays du monde où les conditions de vie sont parmi les meilleures. Il faut faire en sorte que tous puissent en profiter et certaines mesures devraient y contribuer.

2015 sera l’année de mise en œuvre du pacte de responsabilité et de solidarité. Les chefs d’entreprise doivent désormais se montrer à la hauteur des efforts consentis en leur faveur et finaliser les promesses d’embauches annoncées.

2015 va voir l’impôt sur le revenu baisser pour des millions de ménages, libérant ainsi leur pouvoir d’achat.

2015 va amener la prise en compte de la pénibilité du travail dans le calcul de la durée de cotisation avant de partir en retraite. Ce n’est que justice, l’espérance de vie d’un ouvrier étant inférieure en moyenne de 7 ans à celle d’un cadre.

2015 sera aussi l’année de la grande conférence climatique mondiale organisée à Paris. Ce sera l’occasion pour l’ensemble des pays de démontrer leur capacité à préparer un avenir durable pour les générations futures.

Au renoncement, au repli sur soi, aux jalousies, aux haines et rejets, préférons la solidarité, la justice et la fraternité qui nous permettront de construire en 2015 un monde plus juste dans lequel les inégalités reculent.

Je forme le vœu que 2015 soit pour tous une année paisible, une année du possible où chacun -quelles que soient son origine, sa religion, sa condition sociale – trouve à s’épanouir.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook