Rentrée scolaire 2014

Ce mardi 2 septembre, à l’occasion de la rentrée scolaire, j’ai souhaité, comme chaque année, aller à la rencontre des élèves, de leurs parents, des équipes pédagogiques et des élus locaux en visitant plusieurs établissements de la circonscription.

Une journée débutée à l’école maternelle de Saint-Gervais-d’Auvergne, sur laquelle pesait la menace du gel d’une classe. En compagnie de Jean-Claude GAILLARD, Premier adjoint au Maire, j’ai pu constater la présence d’effectifs permettant le maintien des trois classes, offrant ainsi les meilleures conditions d’encadrement aux élèves.

A Davayat, en présence du Maire, Pascal CAILLET, et de l’IEN, j’ai pu échanger avec la directrice de l’école, qui fonctionne en RPI avec Cellule. Nous avons également pu discuter des travaux à réaliser sur la partie ancienne de l’école et admirer les superbes classes du nouveau bâtiment.

davayat

En fin de matinée, j’ai souhaité constater l’organisation de l’école d’Artonne, qui bénéficie de l’ouverture d’une quatrième classe, en compagnie des élus municipaux, de l’équipe pédagogique et de l’IEN.

artonne

A Riom, le groupe scolaire Maurice Genest étant déplacé provisoirement au sein des locaux de l’école Jean Moulin, il s’agissait de prendre connaissance des conditions de ce déménagement d’ampleur. Je salue le travail important réalisé par les agents municipaux afin de remettre en état ces locaux, permettant d’offrir aux enfants d’excellentes conditions d’accueil et d’étude.

En compagnie des élues riomoises en charge des affaires scolaires et de l’IEN, nous avons pu échanger au sujet des difficultés d’équilibre des effectifs entre les groupes scolaires Maurice Genest et Jean Rostand. Si un réajustement de la sectorisation et une attention toute particulière sera nécessaire d’ici la prochaine rentrée, l’obtention d’une classe supplémentaire à Jean Rostand dès cette rentrée va permettre de retrouver un nombre d’élèves par classe moins élevé. Dans le même temps, l’inspection d’académie a tenu compte des investissements importants réalisés à Maurice Genest dans sa décision de ne pas y fermer de classe, malgré une moyenne de 23 élèves par classe.

Enfin, j’ai visité avec Monsieur Chauvin, adjoint au Maire de Châtel-Guyon, de l’IEN et des directeurs de l’élémentaire et de la maternelle, le groupe scolaire Jean Ravel. Ce fut l’occasion d’y observer la mise en place des nouveaux rythmes scolaires. Je salue l’effort de communication mis en œuvre par la mairie qui a publié plusieurs plaquettes d’information permettant aux élèves et à leurs parents d’être parfaitement informés de l’organisation et du contenu des activités proposées.

Chatel guyon

En cette troisième rentrée du quinquennat, l’ensemble des acteurs s’est félicité des moyens mis en œuvre pour refonder l’école de la République. En effet, à l’échelle du département du Puy-de-Dôme, la continuité des créations de postes auront permis le dégel de l’ensemble des classes gelées en juin, et l’absence de toute fermeture de classe supplémentaire, offrant aux élèves les meilleures conditions de réussite. Le temps politique est long, mais nous constatons cette année les résultats concrets de la politique de refondation de l’école. Je m’en réjouis.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook