Appel à la raison !

Je fais partie des 36 députés socialistes qui viennent de publier « l’appel à la raison ! », lancé à l’initiative de mon collègue Jean-Christophe Cambadélis.

Il s’agit, pour moi, de signifier qu’au moment où les choix politiques du Président de la République, du gouvernement et de la majorité commencent à porter leurs fruits, notamment sur les priorités primordiales pour nos concitoyens que sont la croissance et l’emploi, notre mission est de consolider et de mettre en valeur ces premières réussites encourageantes.
A cet instant du quinquennat, les membres du gouvernement, comme ceux de la majorité parlementaire, n’ont pas le droit de tergiverser alors que les Français attendent des résultats sur l’essentiel.

Vous trouverez ci-dessous le texte et les signataires de l’appel.

« Appel à la raison !
Il faut que les querelles subalternes cessent !
Si le débat est légitime dans le Parti socialiste, s’il est normal au sein de la gauche, les prises de position des ministres, les uns contre les autres, ne sont pas acceptables.
Les polémiques hors sol, les mises en cause, les couacs et autres anathèmes rendent illisibles les réussites gouvernementales en terme de croissance, réduction des déficits, ou d’emploi sans parler de la politique internationale.
Ces divisions à répétition minent l’autorité de l’exécutif.
Et au bout ce n’est pas l’alternance avec une droite qui se décompose, c’est l’extrême droite qui va profiter de ce chaos médiatique.
Nous voulons une politique de redressement du pays qui soit juste.
Nous voulons des mesures qui soulagent les plus faibles.
Nous voulons une nouvelle croissance durable et riche en emplois.
Nous voulons une autre Europe.
Rien de cela ne sera possible si nous échouons.
Il faut donc se ressaisir.
Il faut cesser d’aiguiser les désaccords même s’il faut les traiter.
Mais au-delà, dans toute l’Europe se lève le vent mauvais des nationaux-populistes. Ils se nourrissent du chômage, de la désespérance et de l’absence de sens.
Alors il est temps de mesurer les vrais enjeux.
Il faut le sursaut ! »

Jean-Christophe Cambadélis, député de Paris, Christian Assaf, député de l’Hérault, Philippe Baumel, député de Saône et Loire, Jean-Luc Bleunven, député du Finistère, Daniel Boisserie, député de la Haute-Vienne, Jean-Claude Buisine, député de la Somme, Marie-Odile Bouillé, députée de Loire Atlantique, Kheira Bouziane, députée de Côte d’Or, Yann Capet, député du Pas-de-Calais, Yves Daniel, député de Loire Atlantique, Guy Delcourt, député du Pas-de-Calais, Jean-Louis Destans, député de l’Eure, Jean-Pierre Dufau, député des Landes, Sophie Errante, députée de Loire-Atlantique, Michel Françaix, député de l’Oise, Christian Franqueville, député des Vosges, Jean-Louis Gagnaire, député de la Loire, Yann Galut, député du Cher, Marc Goua, député du Maine et Loire, Chantal Guittet, députée du Finistère, Serge Janquin, député du Pas-de-Calais, Marietta Karamanli, députée de la Sarthe, Jérôme Lambert, député de la Charente, Michel Lefait, député du Pas-de-Calais, Jean-Marie Le Guen, député de Paris, Catherine Lemorton, députée de la Haute-Garonne, François Loncle, député de l’Eure, Lucette Lousteau, députée du Lot et Garonne, Jacqueline Maquet, députée du Pas-de-Calais, Michel Ménard, député de Loire-Atlantique, Jean-Claude Perez, député de l’Aude, Philippe Plisson, député de la Gironde, Christine Pirès Beaune, députée du Puy de Dôme, François Pupponi, député du Val d’Oise, Odile Saugues, députée du Puy de Dôme, Jean-Michel Vuillaumé, député de Haute-Saône.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook

Exprimez vous!