Des avancées fondamentales pour la prochaine PAC

Le Conseil des Ministres de l’agriculture, réuni mercredi dernier à Bruxelles, est arrivé à un accord important dans le cadre de la préparation de la future PAC.

Grâce à l’initiative de la France et de son Ministre de l’Agriculture Stéphane LE FOLL, des avancées fondamentales pour l’agriculture française ont été obtenues:

Les possibilités de couplage des aides ont été améliorées, afin de prendre en compte les spécificités des secteurs agricoles les plus fragiles, en particulier pour l’élevage. Soutenue par une large majorité d’Etat membres, cette avancée marque une rupture importante avec la vision libérale sur laquelle était basée la PAC depuis plusieurs décennies.

La possibilité de majorer l’aide sur les 50 premiers hectares de toutes les exploitations a été confirmée, installant durablement cet instrument de redistribution. L’intensité en main d’oeuvre diminuant avec la taille des exploitations, cela aura un effet de réorientation des soutiens en faveur de l’emploi. Cette majoration est également favorable à l’élevage et aux productions dont la rentabilité économique n’est pas fondée sur une logique d’agrandissement.

Cet accord est un signal encourageant avant les négociations à venir entre le Conseil, le Parlement européen et la Commission.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook

Exprimez vous!