Formation des orthophonistes: Question à Marisol TOURAINE

J’ai attiré l’attention de Marisol TOURAINE, ministre des affaires sociales et de la santé sur la formation initiale des orthophonistes.

Vous trouverez ci-dessous le texte de ma question écrite, ainsi que la réponse de la Ministre.

Texte de la question:

Mme Christine Pires Beaune attire l’attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la formation initiale des orthophonistes. En décembre 2009, le précédent gouvernement avait lancé un programme d’intégration des professions paramédicales dans le processus licence master doctorat (LMD). À ce titre, l’ensemble de la profession d’orthophoniste s’est investi dans la réingénierie de leur diplôme afin de définir le contenu pédagogique d’une formation en adéquation avec le modèle universitaire LMD. En mars 2011, le ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche a proposé, au regard des activités et compétences validés par le ministère de la santé, du niveau actuel de la formation et de l’avancée des travaux concernant le référentiel « formation », de reconnaître la formation des orthophonistes au grade de master. Or l’ancien ministre de la santé, n’était pas parvenu à un accord avec la profession afin de reconnaître le grade de master comme niveau d’autorisation d’exercice pour la pratique de l’orthophonie. Aujourd’hui, les professionnels de l’orthophonie continuent de travailler sur le référentiel « formation » sans bénéficier d’un cadre clairement défini par leurs ministères de tutelle et souhaitent obtenir une réponse du Gouvernement afin d’être prêts pour la rentrée universitaire 2013. Par conséquent, elle lui demande de bien vouloir lui faire connaître sa position sur ce dossier et si elle compte, le cas échéant, reconnaître le grade de master à la formation initiale en orthophonie.

Texte de la réponse:

Toutes les professions paramédicales sont actuellement engagées dans une démarche de réingénierie de leur formation dans la perspective d’une reconnaissance de leur cursus à un grade universitaire et de leur intégration dans le schéma licence-master-doctorat. S’agissant des orthophonistes, ce travail a démarré fin 2010, sous l’égide du ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche, sur la base du référentiel d’activités et de compétences élaboré par le ministère de la santé en partenariat avec les professionnels. La première rentrée de formation des orthophonistes sur la base d’un diplôme ré ingénié devrait s’effectuer à la rentrée universitaire de 2013. Le travail engagé par les deux ministères nécessite cependant de trouver un équilibre entre les souhaits de reconnaissance des professionnels et le niveau de formation nécessaire au regard des besoins de prise en charge de la population ; cette recherche d’équilibre présidera à la décision d’attribuer un grade universitaire donné à chaque dipplôme d’auxiliaire médical, et notamment au certificat de capacité d’orthophoniste.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook

Exprimez vous!