Communiqué de presse du groupe Nouvelle Gauche sur l’examen du budget en commission des finances

La République en marche pour la première fois mise en minorité sur un amendement du groupe Nouvelle Gauche lors de l’examen du budget en commission

 

Ce matin, lors de l’examen du projet de loi de finances pour 2018 en commission des finances, une majorité de députés a voté, contre l’avis de la majorité LREM, un amendement du député Nouvelle Gauche François Pupponi visant à encourager la mixité sociale. Cet amendement a recueilli 26 voix pour émanant de toute la gauche, du Modem, des Constructifs et des Républicains, et 25 voix contre.

 

Pour la première fois depuis le début de la législature, la République en Marche a été mise en minorité.

 

Cet amendement a pour objet d’étendre le bénéfice d’un taux réduit de TVA de 10 % aux livraisons de logements intermédiaires dans les communes ayant plus de 35 % de logements sociaux, afin de relancer de manière efficace la mixité sociale dans ces territoires.

Dans le même temps, face à son absence de stratégie en matière de logement, le Gouvernement a décidé de ponctionner massivement le secteur social à hauteur de 1,4 milliard d’euros en 2018, après avoir supprimé 5 euros par mois aux 6,5 millions de bénéficiaires des APL dont 60 % vivent en-dessous du seuil de pauvreté !

Avec cet amendement voté sur tous les rangs hormis celui de La République en Marche, l’Assemblée nationale affirme le besoin de cohérence et d’équité sociale dans le secteur du logement.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook