Communiqué : marché de remplacement du FAMAS, une bonne nouvelle pour les Combrailles

L’appel d’offre d’attribution du marché de remplacement du FAMAS, le célèbre fusil d’assaut de l’armée française, arrive à son terme.

C’est avec intérêt que j’apprends qu’il devrait être attribué au fabricant allemand Heckler und Koch.
Aucune entreprise française n’avait d’ailleurs remis d’offre.

Heckler und Koch, entreprise allemande reconnue, a pour fournisseur régulier l’entreprise française Aubert & Duval des Ancizes.

Comme députée du Puy-de-Dôme, ayant suivi les différentes étapes de ce dossier, je me félicite de voir que cet industriel français sera associé à la fabrication du nouveau fusil de nos armées.

Ceci constituera une reconnaissance du savoir-faire technologique et humain des aciéries Aubert et Duval, qui devraient fournir une partie des composants entrant dans la fabrication du nouveau modèle de fusil, ce qui aura un impact positif sur l’emploi local.

Il s’agira donc d’une bonne nouvelle pour les salariés du site, qui subissent depuis de longs mois du chômage partiel, et pour les Combrailles, le laminoir pouvant alors faire l’objet d’une réhabilitation de 20 millions d’euros.

Jean-Yves Le Drian devrait annoncer officiellement le vainqueur de cet appel d’offre dans les toutes prochaines semaines.

Partager :
  • Twitter
  • Facebook