Cérémonie du 19 mars à Riom

Etant retenue à l’Assemblée nationale, tant par le vote solennel sur le projet de loi de Refondation de l’Ecole que par l’audition du Premier président de la Cour des Comptes, je n’ai pu participer aux cérémonies marquant la première Journée nationale du souvenir et de recueillement à la mémoire des victimes civiles et militaires de la guerre d’Algérie et des combats en Tunisie et au Maroc.

Laurent DUMAS, mon suppléant, m’a représentée à l’occasion de la cérémonie organisée à Riom, en présence de son Maire, Jean-Claude ZICOLA, du Sous-Préfet de l’arrondissement, de la Conseillère générale, Dominique BOSSE, et des représentants des associations d’anciens combattants, Monsieur TOBI pour la FNACA et Monsieur COHADE pour l’ULAC.

L’instauration de cette journée de commémoration doit beaucoup à l’action déterminée de mon collègue parlementaire Alain NERI qui s’est battu, depuis de longues années, pour la reconnaissance de la date du 19 mars, jour de l’entrée en vigueur du cessez-le-feu, suite aux accord d’Evian, et qui marque le début du processus de paix.


2 LD

Partager :
  • Twitter
  • Facebook

Exprimez vous!