Archives pour septembre 2016

Question écrite et réponse sur la prime d’activités aux travailleurs handicapés

Texte de la question Mme Christine Pires Beaune attire l’attention de Mme la ministre du travail, de l’emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social sur les modalités de versement de la prime d’activité aux travailleurs handicapés qui exercent au sein des établissements et services d’aide par le travail (ESAT). Récemment, la caisse d’allocations […]

  Lire la suite...

Projet de loi de finances pour 2017 : Mêmes droits aux retraités qu’aux actifs sur les emplois à domicile

Après la suppression de la demi-part fiscale des veufs et veuves sous Nicolas SARKOZY puis la fiscalisation de la majoration des pensions des personnes ayant élevé plus de trois enfants, les retraités ont désormais un régime fiscal aligné sur celui des actifs sauf pour ce qui concerne les emplois à domicile. Les prestations à domicile […]

  Lire la suite...

Lettre au Président de la République contre l’application provisoire du traité CETA

A l’initiative de mes collègues députés, Suzanne Tallard et Jean-Paul Chanteguet, nous avons adressée hier, avec une centaine de députés, une lettre au Président de la République demandant l’abandon de l’application provisoire du traité CETA.

En effet, la Commission Européenne a décidé de proposer, lors de la prochaine réunion du Conseil de l’Union, une application provisoire du CETA, un accord de libre-échange entre l’Union Européenne et le Canada, en cours de négociation.

Comme pour le TAFTA, je considère, concernant ces accords commerciaux internationaux, que la régulation des échanges internationaux doit se faire dans le respect du principe de juste échange et pas uniquement de libre-échange.

Au vu de l’impact de ces traités sur les intérêts économiques, sociaux et environnementaux de notre pays, l’adoption de ces traités ne peut se faire que sous le contrôle démocratique des parlements nationaux.

Contrairement au TAFTA, la Commission Européenne avait accepté le principe d’un triple contrôle de l’adoption du CETA : le Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, puis la majorité du Parlement européen, et enfin les parlements nationaux de tous les Etats membres devaient donner leur accord.

L’application provisoire du CETA, même partielle, empêche ces contrôles démocratiques. C’est pourquoi j’ai signé ce courrier au Président de la République demandant l’abandon de l’application provisoire du CETA.

Vous pouvez prendre connaissance du contenu de la lettre au Président de la République et de la liste des députés signataires ici: courrier-au-president-de-la-republique-21-septembre-2016

Vous en souhaitant bonne lecture.

  Lire la suite...

Communiqué : marché de remplacement du FAMAS, une bonne nouvelle pour les Combrailles

L’appel d’offre d’attribution du marché de remplacement du FAMAS, le célèbre fusil d’assaut de l’armée française, arrive à son terme.

C’est avec intérêt que j’apprends qu’il devrait être attribué au fabricant allemand Heckler und Koch.
Aucune entreprise française n’avait d’ailleurs remis d’offre.

Heckler und Koch, entreprise allemande reconnue, a pour fournisseur régulier l’entreprise française Aubert & Duval des Ancizes.

Comme députée du Puy-de-Dôme, ayant suivi les différentes étapes de ce dossier, je me félicite de voir que cet industriel français sera associé à la fabrication du nouveau fusil de nos armées.

Ceci constituera une reconnaissance du savoir-faire technologique et humain des aciéries Aubert et Duval, qui devraient fournir une partie des composants entrant dans la fabrication du nouveau modèle de fusil, ce qui aura un impact positif sur l’emploi local.

Il s’agira donc d’une bonne nouvelle pour les salariés du site, qui subissent depuis de longs mois du chômage partiel, et pour les Combrailles, le laminoir pouvant alors faire l’objet d’une réhabilitation de 20 millions d’euros.

Jean-Yves Le Drian devrait annoncer officiellement le vainqueur de cet appel d’offre dans les toutes prochaines semaines.

  Lire la suite...

SEGUIN DUTERIEZ, PME de RANDAN, SOUFFLE SES 40 BOUGIES

Le 6 septembre dernier, répondant à l’invitation du PDG, Aymeric De Galembert, j’ai eu le grand plaisir de célébrer, avec l’ensemble du personnel, les 40 ans du groupe Seguin-Duteriez, fabricant de matériel de chauffage (poêles, inserts, cheminées…).

Cette très belle PME ne connait pas la crise et vient même d’inaugurer, sur son site principal à Randan, un centre de formation dédié aux professionnels du secteur.

Face au pessimisme ambiant, c’est une belle leçon d’optimisme que celle d’Aymeric De Galembert, résolument tourné vers l’avenir, avec un optimisme partagé par tous les salariés, visiblement très fiers de leur entreprise.

  Lire la suite...